la médiation culturelle pour inventer un nouveau coeur de village PDF Imprimer Envoyer

 

bande chirens
Cliquez sur la bande photos pour visionner le diaporama

©photographies Gilles Gerbaud, Elisa Dumay, Amélie Perocheau, Adélaïde Dupouy

 

Médiation culturelle pour une étude de programmation urbaine
Commune Chirens / Isère

2012 / 2014
Mandataire : Olga Braoudakis, urbaniste
Maître d'ouvrage : Mairie de Chirens
De l'aire : conception et coordination du volet médiation culturelle avec l'équipe urbaine
Équipes associées : Verdance Paysagistes, Programmes Urbains.
Co-équipiers : Gilles Gerbaud (artiste), Caroline Naillet (graphiste), Adélaïde Dupouy (architecte médiatrice), Caroline Fontana (réalisatrice sonore), Trafikdart (designers et constructeurs)
Plus d'infos sur le blog dédié : http://www.chirenscoeurdevillage.blogspot.fr

 

Contexte et objectifs :

La commune de Chirens (2000 habitants) souffre d'être "coupée en deux" par une circulation très importante sur la départementale qui la traverse. En plus de rendre difficiles les déplacements et les liaisons entre quartiers, la route est vécue comme un danger permanent. Une déviation attendue depuis des années  devrait enfin voir le jour. De plus, les chirennois ne disposent pas aujourd'hui d'une place publique fédératrice, un centre-bourg qui permettrait d'activer de nouvelles rencontres pour les anciens comme pour les nombreuses nouvelles familles qui viennent s'installer dans cette commune à la fois rurale et proche de centres urbains. La commune bénéficie pourtant d'un paysage et d'un environnement de grande qualité, elle dispose aussi d'équipements structurants importants (bibliothèque, collège, écoles...) et regorge d'une grande richesse associative pour nourrir les liens dans cette population hétéroclite grandissante.
C'est pour ces raisons notamment, et parce que le déplacement du terrain de foot a libéré un nouvel espace de projet en plein centre, que la commune souhaite réfléchir à la création d'un "coeur de village" qui questionne la construction de nouveaux logements, la place des jeunes et des personnes âgées, l'activation de nouveaux espaces publics, la place des commerces et de services (santé, bibliothèque, bureaux d'associations...), l'intégration d'équipements existants.

 

Actions :

Pour mener à bien cette étude de programmation sur environ deux années, De l'aire fait équipe avec Olga Braoudakis (urbaniste), le cabinet Verdance (paysagistes), le cabinet Programmes Urbains (programmistes) pour concevoir et réaliser tout un volet de médiation culturelle dont les actions accompagnent les différents temps de l'étude : diagnostic, scénarios, programmation. Différentes actions urbaines, culturelles et participatives permettent ainsi de mettre à jour les multiples facettes de la commune, les liens possibles entre habitants, et de stimuler l'imaginaire des habitants et des élus sur l'avenir d'un coeur de village.

- la coordination d'un atelier participatif nommé Chirens Atelier Public. Il réunit une trentaine de personnes et trois élus référents pour accompagner toute l'étude avec l'équipe et pour co-organiser toutes les actions participatives avec la population.

- la création d'un QG dans l'ancienne poste (en plein coeur de village) pour créer un lieu public de réflexion et de rencontres;

- la réalisation d'un week-end d'invitation de la population réalisé en collaboration avec le CCAS, autour de l'ancienne poste;

- la réalisation d'un documentaire sonore à la rencontre des habitants, par Caroline Fontana, en 3 parties de 10 minutes, diffusé dans plusieurs lieux communaux.
Chirens coupée en deux? Chirens, village dortoir? Chirens, lieu de vie idéal? Pour l'écouter :http://chirensdelaire.bruikicour.fr/

 

p1040589
Écoute libre du documentaire sonore dans le verger de l'ancienne poste

- La réalisation d'une grande fresque photographique participative, conçue par Gilles Gerbaud à partir de photographies anciennes de Chirens collectées dans les foyers et de photographies contemporaines prises par lui-même.
Une vision décalée qui fait surgir des commentaires intéressants des jeunes et des plus anciens pour appréhender les représentations des habitants sur leur commune,
comme l'importance de l'ancienne épicerie-quincaillerie par exemple ou les commentaires sur les espaces de vie d'autrefois et les manques actuels.

p1040259
Réalisation de la fresque (9m x 2,5m), aujourd'hui installée dans la salle des fêtes de façon permanente

 

- L'animation d'ateliers de médiation urbaine dans 7 classes de l'école élémentaire par Adélaïde Dupouy, architecte. Après avoir parcouru leur commune, ressenti et nommé les espaces et les bâtiments, les enfants réalisent avec enthousiasme une maquette de leur "futur espace public rêvé". 
La centaine de maquettes réalisées est exposée dans l'ancienne poste, étudiée par les habitants et les élus, et par l'équipe urbaine pour enrichir les scénarios d'aménagement coeur de village.

maquette ecole
Réalisation des maquettes avec les enfants : un espace public, à quoi ça sert?

- Un grand chantier participatif réalisé avec les habitants, les élus et les associations locales :  chantier de préfiguration et d'observation du futur projet "coeur de village" inspiré des premiers scénarios de programmation urbaine, c'est aussi un événement collectif et culturel. Organisé avec une vingtaine de chirennois, des associations et avec les élus, ces trois jours sont l'occasion d'un temps fédérateur inédit, pour réunir le plus largement la population et tester des usages  possibles des espaces du futur coeur de village : petits aménagements temporaires pour tester "in vivo" des possibles transformations de l'espace (mobiliers, escaliers, liaisons), visites commentées et guidées du coeur de village par un groupe d'habitants formé par l'équipe urbaine à l'attention des autres habitants (grand succès malgré la pluie), atelier d'urbanisme participatif animé par l'équipe urbaine, marché de producteurs temporaire, soirée débat sur le thème du logement, spectacles de talents chirennois tout au long des 3 jours, coin jeux pour enfants, crieurs publics, buvette pour se retrouver, banquets,... Malgré la pluie et le froid, et un repli dans le gymnase finalement assez cocasse et chaleureux, le week-end a été un temps de rencontre assez unique entre habitants, élus et équipe urbaine pour construire ce que serait un futur espace public fédérateur.
Un premier élément emblématique conçu et réalisé pour l'occasion par l'équipe d'habitants-constructeurs : la "grande tablée" en bois. Ou comment la place publique commence déjà à vivre avant de s'incarner dans un projet urbain durable...

 

sam 5516

 La grande tablée de "fin de chantier"

 

2009©De l'aire - association loi 1901 - Drôme informations légales